À l’unanimité, les hommes ont dit que les femmes étaient privilégiées…

Par Tinah :

Notre séminaire s’est passé dans un village de pêcheurs au nord de Tuléar. Nous y sommes arrivées le mardi 25 avril après-midi. Les formations​ ont commencé le mercredi matin jusqu’au dimanche soir.

Quelques sessions de VLC : 1,2,5,9 et les étapes : de l’amertume au pardon. Nous avons dû aussi développer le rôle de la femme en tant que mère, épouse, servante de Dieu.

La première matinée , elles étaient 26 femmes mais ce chiffre a augmenté dès l’après-midi jusqu’à 43 femmes.

Des frères ont souhaité nous rejoindre, dont quelques pasteurs . Nous avons pris tous les repas ensemble, nous nous sommes gavé de fruits de mer ! De toute façon nous n’avions pas le choix, il n’y avait que ça !

Nous avons campé dans une église. Nous dormions par terre sous des moustiquaires. Le soir, c’était des louanges jusqu’à très tard dans la nuit. Des liens se sont tissé si bien que le jour du départ, des larmes ont coulé. Voici quelques témoignages :

La sœur Sylvana, 19 ans : « Je suis une mère célibataire, ma fille a presque 2 ans. J’ai toujours pensé que ma vie ne valait rien. Mais quel bonheur, j’ai de la valeur, je suis fille de Dieu ! Avant je faisais tout ce que mes amis faisaient sans réfléchir. Mais maintenant je sais que je suis une sainte et je me comporterai en conséquence. Je partagerai la Vérité à ma famille et à mes amis. Je prierai pour eux pour que l’amour de Dieu les touche. »

La sœur Clarisse, femme de pasteur : « Je sais que ma patrie est le Ciel, je suis prête à Le suivre et à Le servir. Je veux être désormais humble et douce.J e décide de pardonner. Actuellement, je prie pour la personne qui m’a fait du mal et j’ai pris la décision de la contacter pour lui parler de mon Sauveur. »

La sœur Tirisoa : « Je vais à l’église depuis ma tendre enfance, mais je ne savais même pas prier. Je récitais machinalement le »NOTRE PÈRE »sans même penser à ce que je disais. Maintenant je sais que le Saint Esprit habite en moi. Jésus m’a justifiée​ alors que je l’ai constamment offensé, pourquoi, ne devrais-je pas pardonner aux autres. Toute ma famille va habituellement à l’église chaque dimanche. Je vais leur faire connaître la Vérité, ce que Jésus-Christ a fait pour nous ! »

À l’unanimité les hommes ont dit que les femmes étaient privilégiées alors ils ont décidé de se joindre à elles à chaque séminaire.

Nous vous remercions de nous soutenir de diverses manières pour que le Seigneur Jésus-Christ soit toujours glorifié dans nos activités.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s